Dead in Vinland

Publié le par

Un survival dans la mythologie Nordique ? Missa happy !

Disponible depuis mi Avril sur Steam, Dead In Vinland a eu un retour plutôt positif par les critiques et joueurs. Développé par le studio français CCCP, la licence "Dead In..." se poursuit avec une famille Viking, chassée de sa Terre natale par des brigands.

Mais Loki a plus d'un tour dans son sac. Après une fuite en bateau plus ou moins réussie, nos protagonistes sont pris dans une tempête et échouent sur une île en apparence déserte. Il n'en est rien, car l'île est aux mains de Bjorn, une brute épaisse qui terrorise quiconque habite sur son île.

La famille, composée d'Eirik, de sa femme Blodeuwedd, de leur fille Kari et de Moira, vont devoir redoubler d'efforts pour survivre et espérer un meilleur dénouement pour leur bien funeste futur.

Y'en a des choses à faire !

Dead in Vinland est un jeu de survie au tour par tour. Chaque journée est composée de 3 phases : le matin, l'après-midi et la nuit. Les deux premières vont vous autoriser tout un panel de tâches à faire pour évoluer, tandis que la nuit sera un moment de pause, où chaque personnage sera hydraté et rassasié.

Les mécaniques du survival sont assez poussées, et on comprend très vite qu'il va être difficile de faire aller bien tout le monde. Entre la fatigue, la faim, la maladie, la dépression et les blessures, pas évident d'anticiper les prochains jours, et chaque phase apporte son lot de complexités.
Chaque personnage dispose de compétences, de statistiques, de traits qui vont être utiles pour leur attribuer des rôles. Un récolteur sera plus souvent utilisé dans les phases de cueillette et d'élevage, tandis qu'un constructeur va globalement rester au camp pour réparer et agrandir tout ça.

Certaines actions sont bien évidemment essentielles, comme entretenir le feu de votre abri, s'assurer d'avoir toujours quantité suffisante d'eau potable une fois la nuit tombée, et d'avoir toujours de quoi faire manger tout le monde. Il existe d'ailleurs des denrées périssables, qui rendent la gestion des ressources plutôt complexe.

Et si cela ne suffisait pas, Bjorn, le tyran, va vous envoyer quelqu'un chaque semaine pour récupérer un tribut. Ce tribut sera complètement variable, et il faut également s'attendre à ce qu'il augmente drastiquement d'une semaine sur l'autre. Il vous faudra donc trouver le bon équilibre entre évolution de votre camp et stockage de ressources pour gérer les imprévus.

BASTON.

En bref, entre les récoltes, l'exploration, les combats, il n'est pas évident de faire survivre tout le monde. Heureusement, en explorant, votre famille pourra tomber sur des compagnons qui les assisterons dans leur quête de faire chuter Bjorn.
A noter que si ceux-là sont dispensables, il n'en est rien pour la famille principale. Si l'un des 4 protagonistes meure, c'est Game Over. Chaud hein :D

Le jeu est actuellement disponible en démo. Cette dernière se limite aux 7 premiers jours de survie, et cela permet d'avoir un bon avant-goût des possibilités du jeu. N'hésitez pas à le tester via les liens ci-dessous !

A très vite pour un nouveau test !

Lupus

Acheter Dead in Vinland

   Retour