Half-Life Alyx

Publié le par

Depuis maintenant 13 ans qu'on attend que Half-Life relance quelque chose, le fait que le nouvel opus soit en plus en VR nous a provoqué quelque chose chez moi. Les screenshots étaient beaux, les trailers prometteurs, tout cela avait l'air trop beau pour être vrai.

Et pourtant, j'étais rempli d'espoir.

Après 1h de jeu, et les deux premiers chapitres terminés, est-ce que c'est la suite d'Half-Life que l'on attendait ? Aucune idée, mais c'est fichtrement réussi.

De la physique bien foutue

Un des défauts majeurs que l'on reproche à la VR est de n'avoir qu'un stock de jeux concept. Des gadgets exploitant le côté ludique et immersif de la VR, mais pas assez longs ou assez complexes pour que l'on considère tout ça comme du jeu vidéo.

Il y a toutefois des titres intéressants, comme Boneworks ou Pavlov VR. Même un jeu comme BeatSaber sait exploiter le potentiel de la VR tout en restant minimaliste. Mais là, on parle d'Half-Life.

Pour les plus jeunes, Half-Life - HL pour les intimes - c'est un peu le caïd du jeu vidéo. A chaque fois qu'un opus sort, on en entend forcément parler. Parce qu'en plus d'être d'excellents jeux vidéos, ce sont aussi des jeux qui innovent. Et c'est ce que j'attendais particulièrement d'HL Alyx : qu'est ce que Valve va apporter à la VR ?

La lumière d'HL² était particulièrement belle en 2004 !

Et pour le coup, c'est bien le cas. HL Alyx est particulièrement beau et fluide. Le sens du détail est présent dans beaucoup d'éléments, que ce soit via des puzzles liés au scénario ou des gadgets juste pour s'amuser.

La majorité des objets sont attrapables, soit à une, soit à deux mains pour les plus gros/lourds et pour le coup, on a la sensation de l'encombrement. Les barils ou cartons qui nous bloquent le passage, on doit les jerter de devant et c'est pas "facile". La sensation d'obstacle est bien présente.

Le décor est truffé de petits détails, comme des photos clin d’œil aux jeux précédents ou des munitions planquées dans des recoins. HL Alyx récompense le joueur qui explorera chaque recoin ou essaiera des choses avec ce nouveau gameplay.

Par exemple: on a trouvé une photo de Dog, le compagnon chien/robot d'Alyx dans HL², posée sur une étagère. Ou bien des munitions planquées sous une caisse normale.

 

 

Photo de Dog
Objet planqué dans une caisse

Valve a pris en compte la plupart des modes de fonctionnement quant au déplacement de votre personnage. Il est possible de se téléporter ou bien de se déplacer au joystick. Ce qui est le moins gerbant pour vous quoi. Les seuls petits défauts que l'on pourra reprocher au déplacement est de chevaucher un peu trop facilement les petits obstacles.

Vous grimpez sur une caisse et ça vous fait "monter" de 30cm alors que votre corps ne bouge pas. Quand c'est un petit "bump" de 10cm, ça va, mais là, c'est un peu trop et la sensation de bizarre se pointe.

Cela dit, c'est des défauts communs à tous les jeux de VR qui disposent d'un décor un peu chargé. On est obligé de faire des concessions si on ne veut pas que le joueur se retrouve coincé à un moment donné, suite à une bêtise du moteur.

Téléport pour franchir les obstacles (petits sauts etc...)

Le maniement des armes à feu est plutôt sympa, on prend en main très rapidement la chose (surtout si vous avez déjà fait un peu de FPS en VR). Rien à dire là dessus.

Là où j'ai particulièrement apprécié le travail proposé par Valve, c'est dans les puzzles. HL Alyx dispose de plusieurs types de puzzles à résoudre pour avancer dans le scénario, qui exploitent très bien la VR. On a - par exemple - un système de reconstitution d'un réseau électrique, que l'on peut faire avec un outil dans la main droite (pour apercevoir les flux électrique), et l'on manipule les nœuds avec la main gauche.

Il y en a d'autres, mais pas de spoilers. Allez voir le Let's play si vous voulez en savoir plus !

La prise en main du premier pistolet
Le premier puzzle...

100% Half-Life

S'il y a bien un truc qui saute aux yeux, c'est que vous êtes dans un Half-Life. Valve maîtrise le sujet d'un bout à l'autre, et même 13 ans après, je replonge dans City 17 comme si c'était hier.

Les premières minutes nous replacent dans le contexte d'une ville sous contrôle du Cartel, les grands méchants de tout HL. On retrouve quelques têtes connues en plus d'Alyx, comme son papa, Eli Vance, ou bien Russels, l'ingénieur un peu frappé.

Le scénario démarre tout doucement. Vous avez votre père en visiocall, puis un problème survient, vous devez le rejoindre. Après un peu de couloir / tutoriel pour assimiler les nouvelles mécaniques de base de la VR, on retrouve Eli qui se fait embarquer. On se fait choper à notre tour, sauf que pour le coup, on est sauvés par un drône piloté par un de nos compères. Après un autre passage de tutoriel un peu plus avancé, vous parvenez jusqu'à Russels qui vous explique où aller. Avant de partir, Russels vous donne les Gravity gloves, qui permettent, à la manière du Gravity Gun, de récupérer des objets à distance. Il vous donne également un pistolet, que vous apprenez à manipuler dans une petite cour. Ingénieuse manière d'exploiter une mécanique connue et de résoudre des soucis d'accessibilité liés à la VR.

Ensuite, vous prenez un train, qui s'arrête en cours de route. Ce qui vous force à continuer à pied. La suite du tutoriel vous présente peu à peu le monde hostile que vous allez devoir affronter. Bernacles, zombies, de nouveaux obstacles, puzzles, des améliorations disponibles pour votre équipement grâce à la résine que vous trouvez en explorant... De nombreuses fonctionnalités qui me réjouissent un peu plus à chaque fois que je progresse !

Évidemment, je ne peux tout dévoiler dans cet article, car ça serait dommage de vous gâcher la surprise. Pour ceux qui n'ont pas de casque, ou de PC assez puissant pour le faire tourner, vous pouvez aller voir le Let's Play sur la chaîne Youtube d'Inn42. Prévoyez également de la place, car comme tout FPS en VR, on a assez vite tendance à partir un peu dans tous les sens et à s'enrouler dans son propre câble.

C'est en tout cas très encourageant, et j'espère que Valve va poursuivre son travail sur la VR en proposant de nouvels opus aux sagas que l'on aime et que l'on a envie de revoir !

A très vite pour de nouvelles découvertes !

Lupus



Ma configuration :

Système Windows 10 - 64bits
Processeur Intel Core i5-9600KF - 4.6GHz
RAM Vengeance LPX 16 Go (2 x 8 Go) - DDR4 2666 MHz Cas 16
Carte graphique GeForce RTX 2070 White Mini (1-Click OC) - 8 Go
Disque dur de jeu Force MP510 Series 960 Go M.2 NVMe PCIe Gen 3 x4
Casque VR Oculus Rift (pas le S, celui d'avant)
Zone de jeu: Tapis de 2.3m x 1.7m (+/- avec les controllers)

Fiche technique

Date de sortie : 23/03/2020
Genre : Action, Adventure
Développeur : Valve Software
Éditeur : Valve
Note RAWG : 4.39/5
Note Metacritic : 93/100
Plateformes : PC
Site internet : https://www.half-life.com/en/alyx/

Via by RAWG API

   Retour