The Vanishing of Ethan Carter

Publié le

Le rendu de l'Unreal Engine... Myah !

Développé et édité par le studio polonais The Astronauts en 2014, The Vanishing of Ethan Carter est un jeu d'enquête et d'ambiance fort sympathique. La version de base de ce jeu a été faite avec l'Unreal Engine 3, puis adapté avec la version 4 du logiciel il y a peu (version "Redux" du jeu) avec la sortie sur PS4 et en VR.

Enfilez votre plus beau veston britannique, votre monocle qui voit à travers l'espace et le temps et c'est parti. Allons sauver le soldat Carter ! (ou pas).

La définition de l'immersion ?

Dès le début de la partie, vous débarquez dans un paysage luxuriant très propre et très agréable. Le rendu est clairement au rendez-vous avec une forêt tout à fait crédible et des horizons contemplatifs de qualité. 

L'univers est un "quasi" open-world, ou tout du moins, il donne une assez bonne illusion d'un open-world. Si le level design vous invite à vous écarter des sentiers battus dès les premières minutes, il faudra clairement insister pour vous confronter aux murs invisibles présents un peu partout.

Toutefois, et c'est un des seuls défauts du level design, c'est qu'il vous invite à sortir du chemin de base, mais sans rien offrir d'autre qu'un joli rendu graphique et une ambiance sonore. C'est déjà bien mais dans un jeu d'enquête, c'est un peu accessoire pour le coup.

Je n'ai pas encore eu l'occasion de tester ce jeu en réalité virtuelle mais pour sur que cela doit valoir son pesant de cacahuètes !

Bizarre, vous avez dit bizarre ?

Uh. Glauque.

Le gameplay est assez basique, un vague système de point & clic pour interagir avec l'environnement. Mis à part quelques éléments d'énigmes ponctuels, cliquer sur les éléments survolables par un texte sera votre seule façon d'avancer dans le scénario.

Le jeu vous indique très tôt qu'il ne vous prendra pas par la main. Et c'est le moins que l'on puisse dire. Les créateurs doivent avoir sacrément confiance dans leur façon d'avoir développé le jeu car aucune indication / tutoriel ne sera là. Le premier corps que vous rencontrez fera apparaître vos pensées de détective vis-à-vis de sa mort "prématurée".

Afin de vous aider à appréhender l'univers, lorsque vous êtes invités à "maintenir" pour avoir une action différente, le cercle vers l'autre plan est plus ou moins grand. Il grandit au fur et à mesure que vous accumulez les indices permettant de reconstituer la scène.

Autre conseil, il n'y a que très très peu d'indices dans l'univers perdu de Red Creek Valley, mais ils ont tous une importance ! Si vous êtes perdus, retournez au dernier élément vu, et lisez, encore et encore, et vous aurez votre prochaine destination.

En bref ?

En bref, c'est un bon petit jeu. C'est une bonne expérience pour qui veut plonger dans un univers alternant avec brio le glauque et la quiétude.

Je ne l'ai pas encore fini, mais il parait qu'il est un peu court toutefois, donc une petite promo est recommandée avant de passer à l'acte :)

A très bientôt pour de nouvelles aventures vidéo ludiques !

   Retour